Faire un macérât maison | DEUX Cosmétiques
Les boîtes ensemencées de fleurs sauvages
novembre 16, 2018
Image de granola fait maison
Granola Facile
mars 12, 2019
Show all
plante séchée

faire son macérat maison

photo du titre de l'article

Méthodes efficaces pour se faire un macérât à la maison

Utiliser des huiles adaptées à sa peau c’est super, y ajouter des plantes pour les rehausser c’est encore mieux! Voici 3 méthodes simples pour se faire un macérât .

Un macérât est une concoction d’huile végétale dans laquelle nous avons placé une plante dont les propriétés liposolubles seront extraites.

Il y a trois options, comme j’aime bien la lenteur et revenir à un mode de vie où la patience est favorisée, j’opte souvent pour la méthode  » à froid » c’est celle que je vous présenterai en premier. Par contre 2 autres méthodes peuvent être utiliser.

Pour les trois méthodes, il faut calculer environ 10 à 20% du poids des huiles en fleurs/feuilles. 

Méthode 1

À froid – 4 à 6 semaines

  1. Remplir un pot de vitre de fleurs / feuilles séchés*
  2. Couvrir complètement avec une huile stable, je suggère d’utiliser une huile dont la durée de vie sera longue si on pense garder le macérât longtemps ( l’huile de tournesol est souvent indiquée. On évite l’huile de pépin de raisin ou même l’huile d’amande si on pense garder le macérât plus d’un an).
  3. Comme les huiles sont sensibles à l’oxydation, je couvre mon pot de vitre d’un sac ou de papiers journaux, par contre différentes méthodes sont connues et on peut également le faire sans papier
  4. Placer le macérât près d’une fenêtre afin que le mélange soit exposé au soleil
  5. Attendre 4 à 6 semaines
  6. Filtrer le mélange et composter vos plantes
  7. Le macérât se garde à la durée de vie de l’huile utilisée ( c’est pourquoi je suggère de sélectionner une huile qui a une durée de vie plus longue 🙂 ) . Petit truc : En sachant l’utilisation que vous en ferez, préférez une huile qui est adaptée à votre type de peau.

*Comme des fleurs ou feuilles fraîches contiennent de l’eau, celle-ci pourrait entrer dans l’huile et comme souvent mentionnée, où il y a de l’eau, il y a des bactéries. Je suggère vivement de faire le macérât à chaud lors de l’utilisation de plantes fraîches.

Méthode 2

À 35-40 degrés Celsius – 7 à 10 jours

  1. Remplir une yaourtière ou une mijoteuse des fleurs / feuilles séchés*.
  2. Remplir avec une huile aux choix, je suggère d’utiliser une huile dont la durée de vie sera longue si on pense garder le macérât longtemps
  3. Couvrir complètement avec une huile stable, je suggère d’utiliser une huile dont la durée de vie sera longue si on pense garder le macérât longtemps ( l’huile de tournesol est souvent indiquée. On évite l’huile de pépin de raisin ou même l’huile d’amande si on pense garder le macérât plus d’un an).
  4. Couvrir, idéalement avec un tissus afin de laisser passer la vapeur s’il y a lieu.
  5. Attendre de 7 à 10 jours, s’assurer que le mélange est toujours à la température suggérée.
  6. Filtrer le mélange et composter vos plantes.
  7. Le macérât se garde à la durée de vie de l’huile utilisée ( c’est pourquoi je suggère de sélectionner une huile qui a une durée de vie plus longue 🙂 ) .

Méthode 3

À chaud* – 3 heures

  1. Remplir un pot de vitre de fleurs / feuilles
  2. Remplir avec une huile aux choix, je suggère d’utiliser une huile dont la durée de vie sera longue si on pense garder le macérât longtemps
  3. Couvrir complètement avec une huile stable, je suggère d’utiliser une huile dont la durée de vie sera longue si on pense garder le macérât longtemps ( l’huile de tournesol est souvent indiquée. On évite l’huile de pépin de raisin ou même l’huile d’amande si on pense garder le macérât plus d’un an).
  4. Placer le pot de vitre dans un bain-marie et faire chauffer à feu doux pendant quelques heures ( environ 3 heures) en s’assurant que l’eau recouvre le pot. Le mélange devrait changer légèrement de couleur selon l’huile utilisée, l’odeur changera également.
  5. Filtrer le mélange et composter vos plantes
  6. Le macérât se garde à la durée de vie de l’huile utilisée ( c’est pourquoi je suggère de sélectionner une huile qui a une durée de vie plus longue 🙂 ) .

Cette méthode est plus controversée, car la chaleur pourrait altérer les propriétés des plantes et des huiles, par contre c’est la méthode préconisée lors d’utilisation de plantes fraîches: malgré tout je suggère de les faire sécher quelques jours avant de les utiliser.

On peut ensuite utiliser le macérât dans nos cosmétiques fait main ou seul sur la peau. Laissez aller votre imagination 🙂

 

Crédit photo : Photo couverture par Annie Spratt sur Unsplash

Essayer nos produits qui contiennent des macérats :

Huile à barbe Romarin & vitamine E

Huile à barbe vitamine E

Crème Camomille Calendule

Crème Camomille & Calendule

Contour yeux Matcha & Café

Baume Contour Yeux Matcha & Café

Sérum Camomille & Calendule

Sérum Camomille & Calendule

Florence
Florence
Florence est la fondatrice de DEUX Cosmétiques. Autodidacte assoiffée de connaissances, passionnée, curieuse et surtout déterminée, elle compte continuer de se former dans plusieurs domaines et toujours avoir mille projets ! Se perdre dans les pages d'informations est l'un de ses dadas préférés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez nous sur Instagram

@deuxcosmetiques